Rapport Help and Health Initiative ASPD Nord_Aout 2020: chimioprophylaxie antipalustre au profit de 532 personnes agées de la province du Yatenga

Distribution de médicaments anti-palu préventifs dans le village de Noogo, 15 Km de Ouahigouya

Au cours du mois d’Août 2020, Help and Health Initiative (HHI), organisation partenaire de Aid & Save pour la mise en œuvre du projet ‘Initiative pour l’aide et la santé des populations défavorisées de la région du Nord’ (Projet ASPD_Nord_2020) a axé ses objectifs sur la prévention anti-paludisme à travers une série d’activités dans la ville de Ouahigouya.

En effet, une particularité des populations de cette ville en matière d’hygiène et d’habitudes de vie est la promiscuité des habitations et l’élevage d’animaux en zone résidentielle. A cela s’ajoute également le fait que nombreux ménage stockent leur déchets à domicile en croyant pouvoir les transformer devant leurs portes en compost pour leurs champs, Ouahigouya étant une zone où le maraichage est développée. Malheureusement, ces conditions sont des facteurs de développement de gites larvaires de Plasmodium. Autrement dit, les moustiques se développent très facilement dans cette zone et particulièrement en période hivernale comme c’est le cas actuellement (période Juillet, Aout, Septembre, Octobre, Novembre). Pour pallier à ce problème, la mairie dit avoir identifié un site qui sera transformé en aire d’élevage pour permettre aux populations d’y envoyer leurs animaux mais ce projet souffre de la réticence des vieilles habitudes.

Exemple d’insalubrité due au stockage de déchets à domicile pour la fabrication de compost; Ville de Ouahigouya, Crédit photo: lefaso.net

Fort de ce constat, l’équipe de HHI composée de personnel de la santé, s’est fixée pour objectif de mener des activités de prévention à travers la distribution 500 kits of Sulfadoxine pyrimethamine et la sensibilisation des populations. Cette initiative visait initialement l’atteinte de 500 personnes dont majoritairement des personnes âgées car elles sont vulnérables à cause de leur immunité réduite.

D’un coût global estimé à 3600 USD, la première phase de ce projet s’est déroulé avec succès au cours du mois d’Août grâce au financement « Ethereum Community grants ». Au terme de 4 semaines de planification et de travail, 532 personnes au total réparties dans 3 villages et 1 localité périurbaine ont bénéficié de ce projet.Q

Ces résultats très satisfaisants ont pu être obtenus en 4 activités composée chacune de trois étapes : la présentation des membres de HHI et de l’activité, une causerie de sensibilisation sur les nouvelles méthodes de lutte contre le paludisme, une distribution de comprimés de sulfadoxine-pyrimethamine, la réalisation de tests de diagnostic rapide du paludisme et enfin un résumé des grands axes de l’activité et un mot de remerciement à l’endroit des participants.

Ci-dessous un tableau récapitulatif des activités réalisées par localité.

Tableau synthétique des activités réalisées par localité
Distribution de comprimés de sulfadoxine-pyrimethamine dans 2 villages
Distribution de comprimés de sulfadoxine-pyrimethamine dans une zone périurbaine de Ouahigouya

Mandela Washington Fellow, for Young African Leaders — Civic engagement — Development Cooperation, Economist, Project Management skills, Free learner

Mandela Washington Fellow, for Young African Leaders — Civic engagement — Development Cooperation, Economist, Project Management skills, Free learner