COVID-19, évolution exponentielle et gouvernance mondiale

Copyright: Foreign Policy Research Institute, Philadelphia

Introduction

Depuis sa première apparition en Chine (la ville de Wuhan) vers la fin de l’année 2019, la fameuse maladie à Corona virus (COVID 19) a tristement conquis la Une de l’actualité mondiale à la vitesse exponentielle. De l’Europe à l’Afrique en passant par l’Amérique, aucun continent n’a été épargné. Outre la rapidité de propagation de cette nouvelle maladie, le manque de traitement préventif ou curatif connu à ce jour est également ce qui préoccupe les dirigeants et sème la panique au sein des populations.

Effectivement, le nombre des nouveaux cas confirmés dans chaque pays est désormais actualisé à la minute près. Par exemple, l’évolution des cas selon l’OMS pour la région Europe peut être visualisée sur le site who.maps.arcgis.com. A titre d’illustration, on dénombrerait à la date du 17 Mars 2020, près de 63268 cas confirmés dont 2755 décès pour l’Europe. Mais au-delà des chiffres, intéressons-nous au taux de croissance des nouveaux cas.

Que signifie l’évolution exponentielle du COVID-19 ?

Un phénomène est dit à croissance exponentielle lorsque le nombre de faits double sur une période de temps constante. A titre d’exemple, si N=100 représente le nombre total de cas confirmés au COVID-19 à la date d’aujourd’hui et T=10 jours, alors on dirait qu’on dénombrera 200 cas dans 10 jours puis 400 cas dans 20 jours, etc.

Dans la réalité en date du 17 Mars 2020, selon le site internet ourworldindata.org le nombre de cas à COVID-19 doublerait chaque 17 jours au niveau mondial, 35 jours pour la Chine, 5 jours pour l’Italie (pays européen le plus touché), 3 jours pour l’Espagne, 4 jours pour la France, 5 jours pour les Etats-Unis, etc.

Les directives de gouvernance mondiale selon l’OMS

A cette allure, le Directeur Général de l’OMS a vite tiré la sonnette d’alarme le 11 Mars dernier en spécifiant le caractère pandémique de la nouvelle maladie et les actions urgentes à prendre par les gouvernements :

- Identifier, isoler, tester, traiter et retracer les contacts de chaque cas

- Préparer les hôpitaux

- Former le personnel soignant

- Prendre soin les uns des autres

En résumé, la Prévention, la Préparation, la Santé publique et le leadership politique sont les maîtres mots de l’OMS.

Mais en plus de cette urgence exponentielle s’ajoutent pour certains pays notamment africains, le manque de capacité, de ressources et de solutions.

Qu’en est-il pour le Burkina Faso, un pays déjà fragilisé par la pauvreté et l’insécurité ? La réponse dans un prochain article.

Mandela Washington Fellow, for Young African Leaders — Civic engagement — Development Cooperation, Economist, Project Management skills, Free learner