A la découverte du four de concentration solaire de GoSol, un projet prometteur au Burkina Faso

Achille (gauche) et Lorin (droite) tenant des gateaux cuits par le four, Ouagadougou, Février 2020

L’objectif de développement durable 7 (ODD 7) est de « Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable ». Il découle des faits suivants constatés par le programme ONU Environnement

• 3 milliards de personnes dépendent du bois, du charbon, du charbon de bois ou des déchets animaux pour cuisiner et se chauffer ;

• L’énergie contribue le plus au changement climatique, représentant environ 60% du total des émissions mondiales de gaz à effet de serre ;

• Depuis 1990, les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de plus de 46%.

L’hydroélectricité est aujourd’hui la plus grande source d’électricité renouvelable, fournissant 16% de l’électricité mondiale à des prix compétitifs. Il domine le mix électrique dans plusieurs pays, développés, émergents ou en développement.

• La bioénergie est aujourd’hui la plus grande source d’énergie renouvelable, fournissant 10% de l’approvisionnement mondial en énergie primaire.

Au regard de ces faits, il est important, selon l’UNESCO, de renforcer la coopération internationale pour faciliter l’accès à la recherche et à la technologie des énergies propres, y compris les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les technologies avancées et plus propres de combustibles fossiles, et de promouvoir l’investissement dans les infrastructures énergétiques et la technologie des énergies propres d’ici 2030.

Le 01 février dernier, j’ai rencontré M. Lorin Symington à Ouagadougou, au Burkina Faso alors qu’il était de passage pour le travail. Lorin travaille en tant que chef constructeur chez GoSol une entreprise solaire axée sur l’impact et basée en Finlande. Il possède une vaste expérience internationale dans la conception et le développement de concentrateurs solaires à petite échelle et leur adaptation aux besoins régionaux (Mexique, Cuba, Mali, Haïti, Afrique du Sud, Canada et Finlande).

Lorin est venu au Burkina dans le cadre d’un projet mis en œuvre par GoSol en collaboration avec l’ONG REMAR International. L’objectif de ce projet est d’améliorer durablement le revenu des femmes exclues grâce à une formation professionnelle qui favorise une croissance économique équitable, créant des outils pour l’emploi et favorisant l’estime de soi, pouvant générer des facteurs favorables à la réduction de la pauvreté et à la cohésion sociale. En plus du four, GoSol produit également des torréfacteurs et des dessiccateurs.

Lorsque j’ai rencontré Lorin pour la première fois, il travaillait sur la finition du premier four à concentration solaire de GoSol au Burkina, avec une équipe de jeunes soudeurs. Ce four solaire concentre les rayons solaires à l’aide de miroirs pour produire une énergie propre. Selon GoSol, il peut cuire 500 biscuits par jour, 16 pains par lot de 45 minutes, avec une température de cuisson allant jusqu’à 350 ° C / 662F, une distribution de chaleur pour des pâtisseries de haute qualité, il est immunisé contre les pannes et les brunissures et il n’a pas de coûts de carburant.

Prototype du four au Kenya, Droit d’auteur: GoSol.org

J’ai été émerveillé par la démonstration du four car les caractéristiques du produit étaient évidentes. Je l’ai trouvé prometteur pour l’entreprenariat solaire dans un pays très ensoleillé comme le Burkina Faso. Ce produit fournirait un accès solaire direct tout en aidant à remplacer le charbon de bois, le charbon, le bois de chauffage, le gaz et l’électricité. Il serait intéressant pour les restaurants, les familles, dans les zones urbaines ou rurales, etc. Il contribuerait également à réduire grandement la main-d’œuvre féminine dans le secteur de l’énergie, en particulier dans les zones rurales.

Mais afin de promouvoir son utilisation à travers le pays, il est important de développer des projets à grande échelle qui impliquent des ONG, des gouvernements, des bailleurs de projets, les agences onusiennes et les investisseurs privés.

Premier échantillon du four par GoSol au Burkina Faso, Février 2020

Mandela Washington Fellow, for Young African Leaders — Civic engagement — Development Cooperation, Economist, Project Management skills, Free learner

Mandela Washington Fellow, for Young African Leaders — Civic engagement — Development Cooperation, Economist, Project Management skills, Free learner